avatar

Herbier du Maroc de Joël Mathez

Troisième épisode de la saga Afrique du Nord, partez à la découverte de la flore marocaine ! Cette nouvelle mission vous invite à découvrir la collection Joël Mathez de l'herbier national de Rabat (RAB)

Nombre de spécimens
7102
Contributions
90627
Chef de mission
Ouverture
19 avril 2019
Contribuer
30 août 2019

Un gros tiers de fait

Près de 3 000 spécimens sont désormais complétés ! Nous avons déjà largement dépassé le tiers, Bravo !

16 juin 2019

Maintenance serveurs

Le 18 juin de 8h à 11h le serveur sur lequel est hébergé la carte pour géolocaliser les spécimens sera en maintenance quelques minutes. Il est possible que vous rencontriez des soucis lors de la géolocalisation des spécimens le matin.

2 mai 2019

Carte du Maroc

Vous trouverez en suivant le lien ci dessous, une carte du Maroc, partagée par Phify, qui présente plusieurs zones d’intérêt pour la mission: https://www.tela-botanica.org/wp-content/uploads/2019/05/maroc-général.pdf

19 avril 2019

Mission ouverte

La mission est ouverte, plus de 7000 spécimens à compléter. À vos marques, prêts, contribuez !

17 avril 2019

Ouverture Imminente

La mission "Herbier du Maroc de Joël Mathez" est bientôt disponible ! Tenez vous prêts

50 membres
5022 spécimens vus
4965 spécimens complets

Avancement de la mission

Objectif : 4965 / 7102 specimens

  

Troisième épisode de la saga Afrique du Nord :

 

Cette mission nous amène au Maroc et met à l’honneur les travaux de Joël Mathez. Cette collection regroupe plus de 7000 spécimens, rassemblés par un collecteur unique et étiquettés avec le même modèle. Petite nouveauté : l'identifiant taxonomique, explications à suivre dans le texte.

 

Chef du Laboratoire de Phanérogamie de l’Institut Scientifique de Rabat (Maroc) entre 1962 et 1975, il s’est intéressé à l’inventaire de la flore marocaine, en particulier sur le plateau central.

Durant ses années au Maroc, il a réuni une collection importante de plantes afin d’enrichir l’herbier national (RAB).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paysage marocain, Rabat.   

                                   

Une flore particulière

Le Maroc possède une importante diversité végétale et participe grandement à la richesse botanique du bassin méditerranéen.

Ses paysages sont partagés entre des régions montagneuses, des plateaux, des plaines et des secteurs sahariens. Cette richesse de milieux favorise la diversité de la flore marocaine. En effet, le Maroc présente un fort taux d’endémisme, notamment au niveau des zones montagneuses, telles que le Haut Atlas ou le Rif, qui abritent la majorité des espèces endémiques.