avatar

Laurencia: diversité des espèces et des molécules

Mission terminée

Cette troisième mission sur les algues est dédiée au genre Laurencia qui est classé dans les Ceramiales, l’ordre le plus divers des algues rouges. Les Laurencia font l’objet de nombreuses études tant en systématique qu’en chimie.

Nombre de spécimens
2931
Chef de mission
llegall
Ouverture
15 octobre 2014
Mission terminée
62 membres
2931 spécimens vus
2909 spécimens complets

Avancement de la mission

Objectif : 35989 / 20000 contributions

Top contributeurs

Il existe trois grands groupes de macro-algues : les algues brunes qui appartiennent à la lignée eucaryote des Stramenopiles et les algues vertes et rouges qui sont toutes deux classées parmi la lignée des Plantae. Les deux premières missions algues se sont intéressées à un genre d’algues vertes Halimeda et d’algues brunes Laminaria ; cette nouvelle mission qui s’intéresse au genre Laurencia, ouvrira le bal pour les algues rouges. Les Laurencia sont des algues qui se trouvent depuis les zones tempérées jusqu’aux tropiques où se situent leur maxima de diversité. De taille modeste, elles ne sont pas faciles à repérer sur le terrain, toutefois, elles émettent une odeur poivrée caractéristique. Les Laurencia sont, en effet, bien connus pour la diversité des métabolites secondaires (en particulier les molécules organiques halogénées) qu’ils contiennent. Ces molécules chimiques sont stockées dans des inclusions cytoplasmiques de forme comparable à une cerise avec un trabécule cytoplasmique ressemblant à la « queue » de cette cerise.

 

 

Tout comme Halimeda et Laminaria, le genre Laurencia a été proposé par Jean Vincent Felix Lamouroux (1779-1825) qui a "dédié ce genre à M. de Lalaurencie, ancien officier de marine, inspecteur d'académie dans l'université impériale, amateur des sciences naturelles..." (Lamouroux 1813: 130). Des travaux d’anatomie et de phylogénie moléculaire ont mis en évidence que la très grande diversité des Laurencia, avec près de 200 espèces, était mieux circonscrite en subdivisant ce genre, maintenant qualifié de complexe Laurencia. Les travaux du laboratoire portent sur l’étude de la diversité des espèces du complexe Laurencia et de leurs relations afin de mieux comprendre leur diversification.

 

PRECAUTIONS D’EMPLOI

 

Attention, les collections d’algues se présentent un peu différemment des autres collections d’herbier :

  1. certaines récoltes se sont cachées dans les enveloppes. Ne vous étonnez pas le spécimen est à l’intérieur !
  2. danger photos de groupe fréquentes! Il faut donc saisir les données liées à chacun des spécimens qui est identifié par son code-barres unique : commencez par trouver le bon spécimen grace à son code barre avant de répondre aux questions
  3. Les images ayant un seul code-barres pour plusieurs récoltes (étiquettes) sont traitées comme inutilisables.

Top des botanistes renseignés

Aucune donnée pour l'instant
Nom Nombre d'entrées validées
{{ botanist[0] }} {{ formatNumber(botanist[2]) }}

Les siècles

Pays

Régions

Nombre de spécimens

Avancement par question

spécimen {{ q.shortLabel }}
{{ stat.specimen.code }}
· {{ qs.answerCount }}
Afficher plus de contributions Chargement Toutes les contributions sont affichées
# Herbonaute Total {{ q.shortLabel }}
{{ $index + 1 }} {{ stat.user.login }} {{ stat.answerCount }} {{c.answerCount}} ·
Afficher les membres suivants Tous les membres sont affichés
Seuls les membres ayant contribué au moins une fois apparaissent dans le classement.

Aucun résultat

 
{{message.author}}
{{discussion.title}}
Ce message a été modéré par {{message.moderator}}
Montrer tous les messages
La discussion est close

Derniers messages

Aucun résultat

{{message.author}}
Ce message a été modéré par {{message.moderator}}

Activité

Afficher plus d'activité Chargement Toute l'activité est affichée
Conçu et développé par