avatar

Taraxacum : les pissenlits mis en valeur

pissenlit, maskros, diente de léon, dandelion, löwenzahn... le genre Taraxacum représente un grand défi pour les botanistes avec ces milliers d'espèces. Venez les (re) découvrir et souffler sur leurs fruits à tout vent !

Nombre de spécimens
5315
Contributions
57351
Chef de mission
Ouverture
10 mai 2024
Contribuer
10 mai 2024

la mission est ouverte :-)

un, deux, trois... soufflons !

33 membres
3944 spécimens vus
3829 spécimens complets

Avancement de la mission

Objectif : 3829 / 5315 specimens

Les pissenlits mis en valeur

 

Le genre Taraxacum (Asteraceae) compte environ 3 500 espèces réparties à travers le monde. Les pissenlits sont des plantes herbacées vivaces dont les multiples usages (médicinal, culinaire, etc.) font partie de savoirs traditionnels depuis l’antiquité à nos jours encore.

 

 

Pré couvert de pissenlits

Les fleurs de pissenlits illuminent nos prairies et ses fruits ravissent les enfants (et les plus âgés aussi !) en soufflant au vent sur ses aigrettes en forme de parachute. Mais ces plantes si familières sont aussi un grand défi pour les botanistes qui les décrivent. La délimitation des certaines espèces est complexe dû entre autres, à la plasticité phénotypique du genre Taraxacum et à sa capacité à combiner les modes de reproduction, sexuelle et asexuelle (agamosperme) pour la production de ses graines.

 

Deux capitules en fruit (akènes)

C'est notamment en Scandinavie, en Allemagne, aux Pays-Bas, en République tchèque et dans les îles britanniques que beaucoup d'efforts ont été déployés pour une étude complète de la flore de Taraxacum.

Palustria est une section de Taraxacum confinée aux marais et dont ses espèces sont souvent menacées de disparition.

 

En France, Alexis Jordan (1852) a été l'un des premiers auteurs à décrire certaines espèces agamospermes de Taraxacum. Ensuite, de 1960 à 1990 environ, des contributions importantes avec la description de nouvelles espèces, ont été apportées par J. L. van Soest (Pays-Bas), C. I. Sahlin (Suède) et C. E. Sonck (Finlande). Ces dernières années, J. Kirschner et J. Štĕpánek (République Tchèque) ont réalisé des notables contributions à l’étude du genre, en particulier en Corse et dans les Alpes françaises.

Taraxacum pyrenaicum, une espèce alpine trouvée dans le massif du Canigou (Pyrénées-Orientales).

 

Cependant, la connaissance de la flore française des Taraxacum est incomplète et de nombreux problèmes subsistent. Le recensement le plus actuel mentionne environ 250 espèces acceptées pour la France, mais il énumère également de nombreuses espèces douteuses et des questions qui nécessitent une étude plus approfondie (Matysiak et al., 2014).

Pissenlit commun en milieu urbain

 

Pour poursuivre et consolider les bases posées par Matysiak et al. (2014), il serait nécessaire d'entreprendre une révision des Taraxacum de France en s’appuyant entre autres, sur les données d’herbiers.

      

Pissenlits collectés par Paul Jovet en 1922 et Léon Mercurin en 1940 dans la collection de l'herbier P.

 

Nous vous proposons cette mission pour (re) découvrir et mettre en valeur les pissenlits en commençant par les spécimens de Taraxacum conservés à l’herbier à Paris (P). Les informations contenues dans ces collections seront précieuses pour entamer une révision critique de la flore française de Taraxacum mais aussi pour d’autres régions telles que l'Afrique du Nord, l'Asie et l'Amérique du Sud.                                   

 

  Un, deux, trois… soufflons !

 

     

Pour aller plus loin, rendez-vous sur l'herbier Gallica : https://gallica.bnf.fr/blog/11012021/le-pissenlit?mode=desktop

 

Crédits photos :

Une dizaine de capitules, chacun constitué de nombreuses fleurs individuelles. Photo: Kreuzschnabel (Wikimedia Commons. Licence: CC BY-SA 3.0)

Pré couvert de pissenlits. Photo: René Hourdry (Wikimedia Commons. Licence: CC BY-SA 4.0)

Deux capitules en fruit. Photo : Dietmar Rabich (Wikimedia Commons. Licence : CC BY-SA 4.0)

Une espèce de la section Palustria, qui est un groupe confiné aux marais de grande qualité et souvent menacé de disparition (C. A. M. Lindman, Bilder ur Nordens Flora. 1917-1926).

Taraxacum pyrenaicum, une espèce alpine, dans le massif du Canigou (Pyrénées-Orientales). Photo : Jean.claude (Wikimedia Commons. Licence : CC BY-SA 4.0)

Pissenlit commun en milieu urbain. Photo : 4028mdk09 (Wikimedia Commons. Licence : CC BY-SA 3.0)

Wiktionnaire:Wikidémie/avril 2014. Editions Larousse, La semeuse, Eugène Grasset, 1890.

 

Top des botanistes renseignés

Aucune donnée pour l'instant
Nom Nombre d'entrées validées
{{ botanist[0] }} {{ formatNumber(botanist[2]) }}

Les siècles

Pays

Régions

Nombre de spécimens

Avancement par question

spécimen {{ q.shortLabel }}
{{ stat.specimen.code }}
· {{ qs.answerCount }}
Afficher plus de contributions Chargement Toutes les contributions sont affichées
# Herbonaute Total {{ q.shortLabel }}
{{ $index + 1 }} {{ stat.user.login }} [compte supprimé] {{ stat.answerCount }} {{c.answerCount}} ·
Afficher les membres suivants Tous les membres sont affichés
Seuls les membres ayant contribué au moins une fois apparaissent dans le classement.

Aucun résultat

 
{{message.author}}
{{discussion.title}}
[compte supprimé]
Ce message a été modéré par {{message.moderator}}
Montrer tous les messages
La discussion est close

Derniers messages

Aucun résultat

{{message.author}}
{{message.author}} [compte supprimé]
Ce message a été modéré par {{message.moderator}}

Activité

Afficher plus d'activité Chargement Toute l'activité est affichée
Conçu et développé par