avatar

Sur les chemins de l’infatigable Eugène Poilane

Mission terminée

Les collections botaniques Indochinoises d’Eugène Poilane (1888-1964) forment un ensemble extrêmement riche au sein de l’Herbier national. A partir de 1922 et pendant 30 ans, Poilane va parcourir infatigablement la péninsule Indochinoise, récoltant plus de 50.000 échantillons d'herbiers ainsi que divers échantillons de minéraux, champignons, animaux et bois. Cette mission, concentrée sur les échantillons d'herbiers d'espèces ligneuses, nous permettra de faciliter le récolement de la collection de bois.

Nombre de spécimens
3370
Chef de mission
carrebenoit
Ouverture
01 mars 2016
Mission terminée
25 mai 2016

Cloture de la mission

Bonjour, Merci à tous et toutes pour votre participation, ce travail est très précieux. Le temps est venu de clore la mission, encore bravo pour votre investissement. Benoît & Gwenaël

10 mai 2016

3000 spécimens complets !!!

Bonjour à tous. Nous venons de dépasser les 3000 spécimens complets dans la mission, c'est la dernière ligne droite, bientôt fini ! Merci à tous pour le travail effectué ! Benoît et Gwenaël

27 avril 2016

Plus que 1000 !

Bonjour à tous, Nous venons d'atteindre 2370 spécimens complets. Il en manque donc 1000 pour que tous les spécimens de la mission le soient. Mais dors et déjà nous tenons à vous remercier pour le travail effectué ! Benoît et Gwenaël

24 février 2016

Bienvenue

Chers herbonautes, merci de vous être inscrits à cette mission qui débutera mardi prochain. Nous vous proposons ce coup-ci une petite ballade sur la péninsule indochinoise de la première moitié du XXe siècle.

63 membres
3370 spécimens vus
3369 spécimens complets

Avancement de la mission

Objectif : 60204 / 60000 contributions

Top contributeurs

Les collections botaniques Indochinoises d’Eugène Poilane (1888-1964) forment un ensemble extrêmement riche au sein de l’Herbier national. Les premiers envois d’échantillons datent de 1922, et c’est au rythme denviron 5000 par ans que Poilane va constituer une collection de plus de 50.000 herbiers, auxquels viennent s’ajouter divers échantillons de minéraux, champignons,  animaux et bois.

Poilane a parcouru durant 30 ans la péninsule Indochinoise, à travers les forêts et les montagnes, affrontant le paludisme, la dysenterie et la faune sauvage. Ses pérégrinations l’ont mené dans des régions inexplorées à l’époque : il fut ainsi l’un des premiers explorateurs à faire l’ascension du Fan-Si-Pan et des massifs environnants. Il a parcouru la Cochinchine, l’Annam, le Tonkin, le Laos et le Cambodge : des milliers de kilomètres, le plus souvent à pied.

C’est en grande partie grâce à ses récoltes qu’a pu voir le jour l’importante « Flore générale de l’Indochine » publiée par H. Lecomte. Les étiquettes de ses herbiers sont richement renseignées : description de la plante, écologie, pédologie, nom vernaculaire et usages traditionnels.

Un grand nombre de ses herbiers a également permis de décrire de nouvelles espèces de plantes jusque-là inconnues de la science. A titre d’exemple, il a été le premier à récolter 19 espèces de chênes (genre Quercus), ou encore 21 espèces du genre Castanopsis. En raison de cet important travail de récolte, certaines espèces, certains botanistes travaillant sur ses spécimens ont nommés des espèces en son honneur (poilaneana, poilanei, poilanii), ainsi que deux genres : Poilania (Asteraceae) et Poilaniella (Euphorbiaceae).

Pour prendre plus ample connaissance de la vie d'Eugène Poilane, on peut lire sa nécrologie par Jean-François Leroy, disponible sur Persée :
http://www.persee.fr/doc/jatba_0021-7662_1964_num_11_4_2760

L’estimation actuelle faite à partir de SONNERAT est qu’environ 20 à 30% des spécimens des collections de Poilanes sont des types nomenclaturaux (les premières récoltes des espèces concernées).