avatar

Les plantes à savon

Mission terminée

Les plantes saponaires, communément appelées "plantes à savon" appartiennent essentiellement au genre Saponaria (du latin sapo qui signifie savon). Très commun en France, le genre Saponaria compte environ une vingtaine d'espèces, dont la plus connue pour ses propriétés lavantes est la Saponaria officinalis L.
Cette mission est réalisée dans le cadre d'un partenariat avec la Fondation de la Maison de la Chimie.

Nombre de spécimens
3183
Chef de mission
Vero
Ouverture
20 novembre 2015
Mission terminée
16 février 2016

Clotûre

Cette mission est désormais arrivée à son terme. Merci à tous !

13 janvier 2016

Nouveautés

La nouvelle version est en place ! Il se peut qu'il y ait quelques petits couacs au début, n'hésitez pas à les signaler dans les discussions.

11 janvier 2016

Coupure mardi/mercredi

Le site sera arrêté mardi 12/01 à 16h30 et redeviendra accessible mercredi 13 dans l’après-midi. Nous implémentons des nouveautés : vous pouvez vous familiariser avec celles-ci (dont la nouvelle connexion) http://lesherbonautes.mnhn.fr/contents/version2

8 janvier 2016

La version 2 des herbonautes arrive

Je vous souhaite d'abord une très belle année 2016 ! J'ai une bonne nouvelle à vous annoncer : la version 2 va être mise en place la semaine prochaine ! Le site va être arrêté mardi à 16h30 et reviendra mercredi/jeudi avec de nouvelles fonctionnalités.

21 décembre 2015

Joyeuses fêtes !

Je vous souhaite de merveilleuses fêtes de fin d'année -voici une petite carte de notre part à tous : http://lesherbonautes.mnhn.fr/contents/fetes

8 décembre 2015

Des nouveautés !

Voici une présentation de quelques unes des nouveautés de la prochaine version du site : http://lesherbonautes.mnhn.fr/contents/version2 >Qu'en pensez-vous ? Faites nous part de vos avis dans les commentaires :)

20 novembre 2015

Bienvenue

La mission est ouverte !

19 novembre 2015

Ouverture le 20 novembre

Dans très peu de temps la mission sera ouverte !

49 membres
3183 spécimens vus
3183 spécimens complets

Avancement de la mission

Objectif : 46179 / 30000 contributions

Top contributeurs

Les plantes à savon

Saponaria officinalis, l’herbe à savon, comme on l’appelle parfois, était jadis la plante des lavandières et on la trouvait souvent aux abords des maisons. Toute la plante est riche en saponine, un tensioactif naturel qui lui confère ses propriétés moussantes et lavantes. D'autres espèces sont également connues pour leurs propriétés lavantes, telles que le Lierre (Hedera helix L.) ou le Savonnier (Sapindus saponaria L.). A travers cette mission, nous vous proposons de découvrir quelques unes des plantes saponaires les plus connues.

Les plantes saponaires : qu'est ce que c'est ?

Les saponaires regroupent des plantes essentiellement de la famille des Caryophyllaceae qui doivent leur nom au fait que leurs rhizomes contiennent des molécules de saponines aux proprietés de faire mousser l'eau. La plante produit ces saponines pour se protéger contre les insectes et les maladies (bactéries, champignons). Toutes les saponines sont fortement moussantes et constituent d'excellents émulsifiants. Ces propriétés leur permettent d'être utilisées comme substitut du savon (au moins pour l'espèce Saponaria officinalis L.), d'où ses autres noms d’herbe à savon, savon du fossé, savonnière ou herbe à femme.
On connaît en tout une vingtaine d'espèces appartenant au genre Saponaria, le plus souvent méditerranéennes. Ce sont des plantes herbacées vivaces à feuilles opposées, simples et entières. Le calice est long, tubulé à 5 dents avec de nombreuses nervures (de 15 à 25). La corolle est formée de 5 pétales roses ou jaunes avec des écailles à la gorge. L'appareil floral est composé de 10 étamines et généralement 2 styles. Le fruit est une capsule à 4 valves.
Ainsi, parmi la flore française, dans le genre Saponaria, on retrouve entre autres, la Saponaire de Montpellier (Saponaria ocymoides L.), la Saponaire officinale (Saponaria officinalis L.), la Saponaire d'Orient (Saponaria orientalis L.), la Saponaire à feuilles de Pâquerette (Saponaria bellidifolia Sm.), la Saponaire gazonnante (Saponaria caespitosa DC.), la Saponaire jaune (Saponaria lutea L.) etc.

Les plantes saponifaires du point de vue du chimiste

Les saponines ou saponosides sont des molécules ayant une partie hydrophile (qui aime l'eau) et une partie lipophile (qui aime les lipides) ce qui leur donne des propriétés tensioactives naturelles que l'on retrouve, en quantité variable, dans de très nombreuses plantes. C'est à dire qu'une partie de la molécule est soluble dans l'eau et l'autre dans la graisse. Cette propriété permet l'émulsion, capable d'ôter la graisse aux vêtements, à la peau ou aux objets en général.

Voici quelques plantes qui en contiennent en grande concentration

 

On connait depuis longtemps les propriétés lavante de la saponaire officinale, mais il existe d'autres espèces végétales moins connues, qui contiennent de la saponine et qui peuvent également servir de savon telles que le lierre grimpant (Hedera helix L.), le savonnier (Sapindus saponaria L.), l'arbre à savon (Sapindus mukorossi Gaertn.), l'Endod (Phytolacca dodecandra L'Hér.) ou le Quillay (Quillaja saponaria Molina).

La saponaire officinale (Saponaria officinalis L.)

La saponaire est une plante originaire d'Asie que l'on trouve dans toute l'Europe à l'heure actuelle et qui était autrefois cultivée dans les jardins méditerranéens. Cette plante vivace pousse dans les terrains humides et frais. Elle mesure de 30 cm à 1 m de haut. Le rhizome, les tiges et les feuilles contiennent tous de la saponine. Quand les feuilles et les racines de la saponaire sont écrasées dans l'eau, elles produisent une mousse savonneuse.

La saponaire a été depuis longtemps utilisée comme substitut du savon pour laver le linge. Les romains s'en servaient dans les bains pour guérir les démangeaisons. Elle est aussi utile pour les maladies de la peau (eczéma, urticaire, acné, herpès ...).

Les Sapindus

Les Sapindus sont des arbres de la famille des Sapindaceae. On les trouve dans toutes les régions tempérées chaudes et tropicales de la planète, en particulier en Asie. Il existe plusieurs espèces de Sapindus qui contiennent toutes de la saponine. Pour ne citer que les plus connus, Sapindus mukorossi Gaertn appelé aussi l'arbre à savon, présent du sud de la Chine à l'Himalaya ; ou Sapindus saponaria L., qui pousse aux îles Marquises et aux îles Australes. La pulpe du fruit qui renferme 37% de saponine est toxique. Quand il est frotté dans de l'eau de la mousse apparaît. Il était utilisé comme savon et plante médicinale contre la fièvre et les rhumatismes. Cependant certaines personnes réagissent violemment à la saponine de ce fruit qui leur irrite la peau.
En raison de leur teneur en saponine, les noix de Sapindus sont utilisées comme alternative écologique aux lessives chimiques classiques. Dans ce cas, les fruits sont appelées « noix de lavage ». Deux à trois coquilles placées dans un sac, dans le tambour d'une machine à laver, permettraient de laver le linge à partir de 30 °C, les coquilles pouvant être réutilisées plusieurs fois.

L'Endod (Phytolacca dodecandra L'Hér.)

L'Endod est une espèce de la famille des Phytolaccaceae. C'est une plante africaine qui pousse au-dessus de 600 mètres d'altitude, sur les hauts plateaux éthiopiens par exemple. Ses vertus sont nombreuses et exploitées depuis des siècles par les populations locales, notamment comme savon, lessive, détergents ou shampooings. Les femmes utilisent la baie bien mûre de cette plante pour laver. L'Endod est également employé dans la médecine traditionnelle africaine pour les soins de la peau : dermatoses, purit, mycoses...

Bois de Panama (Quillaja saponaria Molina)

Le« bois de Panama » est un petit arbre de 8 à 10 m de haut de la famille des Rosaceae provenant d'Amérique du Sud. Ses feuilles sont persistantes, au port étroit et aux longues branches retombantes. Son écorce est épaisse, sombre et rugueuse. Une fois réduite en poudre, son écorce est utilisée comme savon, en raison de la présence de saponine. La saponine QS 21 dérivée de son écorce a un rôle d'adjuvant pour des vaccins ; ces propriétés auraient suscité des récoltes sauvages dans son pays d'origine et causé le déclin de l'espèce.

 

 


 

 

A travers cette mission, nous vous invitons à mieux connaitre les espèces saponaires que renferment les collections du Muséum !

 

Références :
- Savons chimiques et naturels
- Plantes à savon
- Saponaire (Cazin 1868)
- La Saponaire
- Sapindus Mukorossi . com - The Complete Soapnut Guide!
- Sapindus (Rolland, Flore populaire)
- Phytolacca dodecandra L'Hér.
- https://www6.sophia.inra.fr/jardin_thuret/Visite-virtuelle/Parcours-Arbres-urbains/Quillaja-saponaria

Le texte de cette mission a été écrit par Céline Pirat. Céline Pirat nous a malheureusement quitté brutalement à l'âge de 32 ans. Céline a écrit plusieurs missions pour les herbonautes, notamment pour la série "Plantes & Chimie". Elle a également animé la mission "Quelques Pteridaceae d'Afrique tropicale". C'était une jeune femme passionnée de plantes médicinales, d'Afrique, d'herbiers et tellement plus encore. C'était une jeune femme passionnée et passionnante, elle essemait des sourires et de la bonne humeur dans son sillon. Elle restera dans le coeur de tous ceux qui l'ont cotoyée.
De temps en temps vous verrez une mission, ici sur les herbonautes, rédigée par elle, comme un souvenir et une présence virtuelle palliant son absence.

Illustrations :
- Vignette : Saponaria officinalis L. par Alain Bigou, via Tela Botanica, licence CC-By-SA
- Panorama : Saponaria officinalis L. par Jean-Luc GORREMANS, via Tela Botanica, licence CC-By-SA
- Saponaria officinalis - Flore de Coste, licence CC-by-sa - Projet de numérisation de la flore de L'Abbé Coste par le réseau Tela botanica - 2011
- Saponaria officinalis Prague 2011 3 » par KareljTravail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.
- Sapindus mukorossi - Villa Thuret - DSC04777” de Daderot - I took this photograph.. Sous licence domaine public via Wikimedia Commons.
- Whole Aritha Nuts by Khadija Dawn Carryl, licence CC-By-nc-nd via Flickr
- Phytolacca dodecandra by Scamperdale via Flickr, licence CC-by-nc.


Cette mission est réalisée dans le cadre d'un partenariat avec la Fondation de la Maison de la Chimie :   une série de missions permettant de mettre en avant le lien étroit entre plantes et Chimie.

Top des botanistes renseignés

Aucune donnée pour l'instant
Nom Nombre d'entrées validées
{{ botanist[0] }} {{ formatNumber(botanist[2]) }}

Les siècles

Pays

Régions

Nombre de spécimens

Avancement par question

spécimen {{ q.shortLabel }}
{{ stat.specimen.code }}
· {{ qs.answerCount }}
Afficher plus de contributions Chargement Toutes les contributions sont affichées
# Herbonaute Total {{ q.shortLabel }}
{{ $index + 1 }} {{ stat.user.login }} {{ stat.answerCount }} {{c.answerCount}} ·
Afficher les membres suivants Tous les membres sont affichés
Seuls les membres ayant contribué au moins une fois apparaissent dans le classement.

Aucun résultat

 
{{message.author}}
{{discussion.title}}
Ce message a été modéré par {{message.moderator}}
Montrer tous les messages
La discussion est close

Derniers messages

Aucun résultat

{{message.author}}
Ce message a été modéré par {{message.moderator}}

Activité

Afficher plus d'activité Chargement Toute l'activité est affichée
Conçu et développé par